Deux ans déjà qu'on prépare cet improbable démarrage,
Passer à Sage X3 pour être à la page,
Étude et récupération des données de base,
Analyse de toutes les méthodes de travail.
Deux ans qu'on manipule cet ERP dit "standard",
Pour se débarrasser de l'ancien qui fonctionnait pourtant si bien,
Par pur caprice d'une hiérarchie capricieuse ?
Deux ans qu'on cherche la quadrature du cercle,
Gérer la production d'une industrie automobile,
Avec un logiciel qui n'en connait rien,
Et à qui, finalement, nous avons tout donné.
Reprendre les données, ce fut le plus facile,
Mais dès qu'il fallut se frotter à l'impitoyable logistique, monstre sacré de l'automotive,
Intégrer l'EDI dans toutes ses variantes,
Préparer les colis, à chaque client ses caprices,
Étiqueter, ou non, sur des algorithmes subtils,
Le courage fut sur le point de manquer.
Finalement, le reste fut un jeu d'enfant,
Où Sage X3 est ni meilleur ni pire,
Produire, proposer, planifier, ordonnancer,
Acheter, stocker, le tout avec qualité,
Introduire de la modernité, sans papier,
Workflow et autres chamalow...
Former les utilisateurs, en même temps déboguer,
Rassurer les décideurs, mais continuer à peaufiner,
" oui, nous pourrons livrer ! Avec de beaux DESADV !"
Et finalement, s'il ne reste plus qu'à facturer,
Alors enfin on a gagné !
Et il nous tarde de recommencer.