Depuis que j'ai la mission de déployer Sage X3 dans mon entreprise, c'est un peu galère ... Les formations des intégrateurs sont pourtant de qualité, mais un ERP couvre un périmètre de fonctionalités tellement vaste qu'il est illusoire de pouvoir s'approprier tout le savoir nécessaire. Pire encore, pour savoir analyser au mieux les besoins de nos utilisateurs (en comptabilité, gestion commerciale, achats, ventes, production, contrôle de gestion, stocks, logistique, ...), il faut un minimum connaitre leur métier, leur quotidien. Additionnez les trous de vos compétences sur l'aspect informatique de l'ERP et ceux des processus métiers que vous comptez couvrir, et on s'aperçoit vite à quel degré de modestie il faut se soumettre lorsqu'on s'attaque au déploiement d'un ERP : on sait qu'on ne sait rien ou pas grand chose.

Ajoutez à cela que, les intégrateurs ERP sont de piètres documentalistes : ils préfèrent vous vendre à prix d'or leurs formations sans mettre à disposition des documentations précises. Pire encore, vous ne trouverez nulle part de manuels sur Sage X3. L'éditeur n'y gagnerait sans doute rien !

Ainsi donc, j'ai décidé de partager quelques unes de mes expériences X3. Certaines pourront sembler basiques, d'autres je l'espère vous éviteront quelques heures de recherches et de tests fastidieux sur ce logiciel. Sage X3 est au premier abord une énorme usine à gaz, voire une usine à bugs lorsque votre métier (industrie automotive pour ma part) n'est pas un standard du logiciel mais plutôt un module "laboratoire" de l'intégrateur.

Pourtant, au fil des mois, les plus audacieux sauront découvrir tout le potentiel de Sage X3. Mon premier conseil sera donc celui-ci : si vous voulez tirer le maximum de votre ERP, donnez vous à fond et n'attendez rien d'autre de votre intégrateur que les développements que vous lui confiez.