Mon expérience avec Sage ERP X3

26 novembre 2015

Un mois ...

Ca fait un peu plus d'un mois que le site choisi, cobaye méritant, fonctionne avec le nouvel ERP Sage X3. Vous ai-je déjà dit que ce fut mon premier déploiement ERP ? 

Le premier jour, on l'a tellement préparé, tout dans le moindre détail, que j'étais presque déçu : aucun blocage majeur ... Quelques bugs ici et là qui perturbèrent des interfaces entre les différents sous systèmes (MES notamment). Mais le soir venu, avant de visiter l'équipe de nuit, la bière du succès fut méritée.

Les jours passent et se ressemblent : on ordonnance, on fabrique, on range, on palettise, on expédit ... ça roule quoi !

Les heurts viennent ensuite. Ce petit flux de sous-traitance est une galère à traiter. Et ces fichus étiquettes ... soit absentes du système, soit dans un lot incohérent, voire même non conformes. Sans parler de la multitude de petites imperfections du logiciel, indétectables en laboratoire mais qu'une armée de magasiniers saura vous révéler au grand jour. Plus tard encore, on se fait des cheveux gris sur les fluxs de "back-office"; réceptions puis contrôles factures fournisseurs, facturations ventes ou la moindre anicroche est un carnage dans le monde automotive. N'oublions pas l'EDI ventes .... domaine ou la vigilance et la remise en cause doit être permanente : ça marche, ça marche, et m.... ça marche plus "Mais pourquoi ces clients ont des méthodes d'appels de livraisons aussi tordues !"

Il faut conserver tout son self-control pour ne pas casser la g... du type qui se plaint que son état imprimé "était mieux avant" ! Mais avec de l'ardeur et du temps, à analyser chaque écharde du système, rédiger des demandes de corrections à un développeur surchargé (qui ne réduira évidemment pas la dose habituelles de bugs sur les corrections "livrées"), les choses se stabilisent. La routine reviendra t-elle ?

Evidemment qu'elle reviendra, encore faudra t-il que le système calcule enfin corrrectement ses coûts, que les valorisations soient fiables, que tous les automatismes se remettent en place. La multitude d'interfaces entre les différents systèmes et différents sites saura se faire oublier.

Et on en vient déjà à parler du prochain site. 

Posté par sageX3 à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 octobre 2015

Plus que quelques jours...

Deux ans déjà qu'on prépare cet improbable démarrage,
Passer à Sage X3 pour être à la page,
Étude et récupération des données de base,
Analyse de toutes les méthodes de travail.
Deux ans qu'on manipule cet ERP dit "standard",
Pour se débarrasser de l'ancien qui fonctionnait pourtant si bien,
Par pur caprice d'une hiérarchie capricieuse ?
Deux ans qu'on cherche la quadrature du cercle,
Gérer la production d'une industrie automobile,
Avec un logiciel qui n'en connait rien,
Et à qui, finalement, nous avons tout donné.
Reprendre les données, ce fut le plus facile,
Mais dès qu'il fallut se frotter à l'impitoyable logistique, monstre sacré de l'automotive,
Intégrer l'EDI dans toutes ses variantes,
Préparer les colis, à chaque client ses caprices,
Étiqueter, ou non, sur des algorithmes subtils,
Le courage fut sur le point de manquer.
Finalement, le reste fut un jeu d'enfant,
Où Sage X3 est ni meilleur ni pire,
Produire, proposer, planifier, ordonnancer,
Acheter, stocker, le tout avec qualité,
Introduire de la modernité, sans papier,
Workflow et autres chamalow...
Former les utilisateurs, en même temps déboguer,
Rassurer les décideurs, mais continuer à peaufiner,
" oui, nous pourrons livrer ! Avec de beaux DESADV !"
Et finalement, s'il ne reste plus qu'à facturer,
Alors enfin on a gagné !
Et il nous tarde de recommencer.

Posté par sageX3 à 22:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2015

Quoi dans ce blog et pourquoi ce blog ?

Depuis que j'ai la mission de déployer Sage X3 dans mon entreprise, c'est un peu galère ... Les formations des intégrateurs sont pourtant de qualité, mais un ERP couvre un périmètre de fonctionalités tellement vaste qu'il est illusoire de pouvoir s'approprier tout le savoir nécessaire. Pire encore, pour savoir analyser au mieux les besoins de nos utilisateurs (en comptabilité, gestion commerciale, achats, ventes, production, contrôle de gestion, stocks, logistique, ...), il faut un minimum connaitre leur métier, leur quotidien. Additionnez les trous de vos compétences sur l'aspect informatique de l'ERP et ceux des processus métiers que vous comptez couvrir, et on s'aperçoit vite à quel degré de modestie il faut se soumettre lorsqu'on s'attaque au déploiement d'un ERP : on sait qu'on ne sait rien ou pas grand chose.

Ajoutez à cela que, les intégrateurs ERP sont de piètres documentalistes : ils préfèrent vous vendre à prix d'or leurs formations sans mettre à disposition des documentations précises. Pire encore, vous ne trouverez nulle part de manuels sur Sage X3. L'éditeur n'y gagnerait sans doute rien !

Ainsi donc, j'ai décidé de partager quelques unes de mes expériences X3. Certaines pourront sembler basiques, d'autres je l'espère vous éviteront quelques heures de recherches et de tests fastidieux sur ce logiciel. Sage X3 est au premier abord une énorme usine à gaz, voire une usine à bugs lorsque votre métier (industrie automotive pour ma part) n'est pas un standard du logiciel mais plutôt un module "laboratoire" de l'intégrateur.

Pourtant, au fil des mois, les plus audacieux sauront découvrir tout le potentiel de Sage X3. Mon premier conseil sera donc celui-ci : si vous voulez tirer le maximum de votre ERP, donnez vous à fond et n'attendez rien d'autre de votre intégrateur que les développements que vous lui confiez.

Posté par sageX3 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]